SFR Presse
Var Matin
11 août 2018

Dans les archives : au temps des maisons closes

R. L.

2 min

R. L.
R. L.

Comme la plupart des bourgs importants au XIXe et même au XXe siècle, Solliès-Pont possédait sa maison close légale avec pignon sur rue, à l’angle de la rue de la République et du faubourg Saint-Antoine, ainsi que quelques lieux, plus ou moins cachés, où des jeunes filles vendaient leurs charmes. Les autorités étaient chargées de lutter contre la prostitution clandestine, aidées quelquefois par de

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :