SFR Presse
Sciences et Avenir
28 juin 2018

Rêvasser, c'est très bon pour le cerveau

Hugo Jalinière@hugojaliniere

5 min

Hugo Jalinière@hugojaliniere
Hugo Jalinière@hugojaliniere

Une étude montre que les personnes les plus sujettes à la rêverie obtiennent de meilleurs scores aux tests de capacité intellectuelle et de créativité. Cet état est même indispensable au bon fonctionnement cérébral. Les adeptes de la chaise longue se réjouiront d'apprendre que laisser son esprit vagabonder, s'abandonner à ses pensées sans but précis, est essentiel à la bonne santé du cerveau. Créa

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :