SFR Presse
Le Télégramme
15 mars 2019

Meurtre d’une joggeuse. Le procès s’ouvre sur les difficultés de l’enquête

2 min

L’enquête laborieuse de la gendarmerie a été, jeudi, au cœur du premier jour du procès, devant les assises de Haute-Garonne, de Laurent Dejean, un ouvrier plaquiste de 39 ans, au lourd profil psychiatrique, jugé pour le meurtre de Patricia Bouchon. Cette mère de famille de 49 ans avait disparu le jour de la Saint-Valentin, en 2011, lors de son jogging quotidien, autour de Bouloc, au nord de Toulou

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :