SFR Presse
Libération
11 juin 2019

A son procès, Balkany joue la carte humanitaire

1 min

Petite parenthèse, mardi, dans le procès Balkany, avant que le parquet ne lâche les chiens jeudi dans son réquisitoire final pour réclamer des peines de prison en rafale. Place à «l’interrogatoire de personnalités», chacun des six prévenus pouvant s’apitoyer sur son sort ou revendiquer sa probité. «Je n’ai jamais rien fait d’autre que d’aider les autres», a assuré le maire LR de Levallois-Perre

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :