SFR Presse
Le Figaro
20 février 2019

Une plainte contre le glyphosate à Lille

Des militants écologistes estiment que les taux de ce pesticide dans leurs urines les mettent en danger.

madeleine vatel

2 min

1 like

ENVIRONNEMENT Ils sont avant tout militants : écolos, adeptes du bio, convaincus que la fin des pesticides doit être imposée. Et le test qu’ils ont effectué le 12 janvier dernier a achevé de les convaincre. Un test d’urine, « passé en présence d’un huissier, non par curiosité, mais pour faire réagir les institutions », précise Anne Mikolajczak, 55 ans, élue Europe Écologie-Les Verts (EELV) à la ma

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :