SFR Presse

Le cambrioleur manque d’écraser un policier

2 min

l’essentiel t «Une séquence particulièrement violente ». C’est ainsi que le président du tribunal correctionnel de Toulouse a qualifié, hier, l’attitude d’un cambrioleur qui a cherché à tout prix à échapper aux policiers de la BAC, dimanche vers 4 h 30 du matin à Blagnac. Et de décrire le prévenu, au volant de son Citroën C1, agrippé par un policier dont les jambes sortent de l’habitacle, enclen

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :