SFR Presse
Le Figaro
22 septembre 2019

Faire de la paternité une simple option n’est pas de la compétence du législateur

Dire qu’il n’y a pas de préjudice à vivre sans père paraît présomptueux, argumente l’ancien aumônier des parlementaires* alors que le projet de loi sur la bioéthique sera débattu demain dans l’hémicycle de l’Assemblée nationale.

Laurent Stalla-Bourdillon

4 min

2 likes

Laurent Stalla-Bourdillon
Laurent Stalla-Bourdillon

Depuis plusieurs décennies, la figure paternelle est chahutée et elle pourrait même demain être niée par la loi. Pourquoi notre époque nourrit-elle une telle concurrence entre les sexes ? Pourquoi perd-elle de vue la valeur d’une communion amoureuse et durable entre l’homme et la femme, terre d’accueil de l’enfant ? Pourquoi ne voit-elle pas la violence en germe dans la déconstruction qu’opère l’i

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :