SFR Presse
Le Figaro
9 août 2019

Pour parer à un « no deal », des entreprises réduisent la voilure outre-Manche

Véronique Guillermard

2 min

1 like

Véronique Guillermard
Véronique Guillermard

Depuis la prise de fonction de Boris Johnson au 10 Downing Street, le 23 juillet, les entreprises s’alarment - de nouveau - des conséquences d’un « no deal », un Brexit sans accord avec l’Union européenne (UE). « C’est le scénario probable », a estimé fin juillet Guillaume Faury, président exécutif d’Airbus. Le compte à rebours est enclenché : le jour J est fixé au 31 octobre. Les entreprises int

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :