SFR Presse
Le Figaro
15 octobre 2019

La fin annoncée des primaires

N/A

1 min

Elles étaient devenues une étape à passer pour bon nombre de prétendants à la présidentielle. Mais en vue de 2022, les primaires de la gauche et de la droite ont du plomb dans l’aile. Échaudés par les fiascos de 2017 - la désignation de Benoît Hamon et de François Fillon -, les appareils partisans pourraient se passer d’élection interne avant 2022. C’est en tout cas le souhait de Christian

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :