SFR Presse
La Dépêche du Midi
6 octobre 2019

Des cépages anciens pour s’adapter aux changements climatiques

Emmanuel Haillot

2 min

Emmanuel Haillot
Emmanuel Haillot

L’adage dit : c’est dans les vieux pots que l’on fait les meilleures confitures. Qui sait si ce n’est pas avec de vieux cépages que se feront les frontons du futur ? L’idée, en tout cas, s’enracine dans le vignoble où des études sont réalisées pour réintroduire des cépages autochtones disparus. Le but étant, ici, la préservation de petits bijoux de la nature mais pas seulement… Il s’agit également

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :