SFR Presse
Libération
9 octobre 2019

La double peine des enfants français en Syrie

Rapatrier les fils et filles de jihadistes est une urgence humanitaire. Mais sans doute plus encore une urgence morale et politique, tant se noue ici l’enjeu de ce que signifie «être français».

3 min

Le 12 septembre, un couple d’éducateurs à la retraite a déposé plainte pour «omission de porter secours» contre le ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, devant la Cour de justice de la République (CJR). C’est le dernier moyen qu’ont trouvé monsieur et madame Lopez pour obtenir que l’Etat s’intéresse enfin au sort de leurs quatre petits-enfants, âgés de 9 ans à 5 mois

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :