SFR Presse
Nice Matin
1 avril 2019

Leclerc, maudit moteur

2 min

Alors qu’il fonçait vers sa première victoire en F1, le Monégasque a été ralenti par le moteur à bout de souffle de sa Ferrari. Hamilton triomphe et il termine 3e C’est très malheureux pour Charles... » Vainqueur d’un Grand Prix de Bahreïn haletant hier, à la suite d’une défaillance de la Ferrari de Charles Leclerc, les premiers mots de Lewis Hamilton (Mercedes) ont été pour son rival. Troisième,

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :

Sur le même thème