SFR Presse
Le Figaro
20 février 2019

Erri De Luca, confession à voix basse

Etienne de Montety

2 min

ERRI DE LUCA aime à se résumer ainsi  :  « révolutionnaire, ou­vrier, émigré ». Ces termes, quoique décrivant une part de sa vie, échouent à résumer l’écrivain. Peut-être même sont-ils éloignés de ce qu’il est devenu. Notre homme a eu une vie engagée et aventureuse qui l’a conduit à l’usine, à l’action militante, et plus tard à prendre part à la guerre en ex-Yougoslavie. Tout autre que lui aurait

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :