SFR Presse
Le Figaro
9 avril 2019

Stéphane Hoffmann ou l’itinéraire d’un « gilet doré »

SUCCÈS  L’écrivain, chroniqueur au « Figaro Magazine », a reçu mardi le prix littéraire des Hussards pour son livre « Les Belles Ambitieuses ». Portrait d’un auteur qui aime dynamiter de l’intérieur un milieu qu’il connaît par cœur.

Eric Neuhoff

3 min

2 likes

Eric Neuhoff
Eric Neuhoff

Stéphane Hoffmann est un raté. Au départ, il ne voulait pas de prix. Il en a été couvert. Une médaille vient de s’ajouter aux précédentes. Le prix des Hussards lui va comme un gant. Il avait déjà obtenu le prix Nimier en 1991 pour Château Bougon (Albin Michel). On ne se refait pas. Ajoutons à la liste le prix Freustié pour Un enfant plein d’angoisse et très sage (Albin Michel) en 2016 et l’on comp

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :