SFR Presse

Les bonnes vibrations de Lenny Kravitz au Zénith

Yves Gabay

1 min

Yves Gabay
Yves Gabay

Il y a trente ans, un jeune américain chevelu de 25 ans déboulait avec un premier album impressionant, « Let Love Rule ». Lenny Kravitz, gaillard en dreadlocks et en riffs survitaminés imposait une soul nourrie au rock le plus puissant qui soit, celui de Led Zeppelin, Hendrix, Prince ou encore Funkadelic. Mélange de pop, de hard, de rock et de soul, sa musique absorbe en vérité 100 ans de musique

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :