SFR Presse
L'Union
8 juin 2019

REIMS Du café-hôtel de la Porte de Paris au restaurant La Grappa

1 min

En 1895, au pied de la Porte de Paris, au no 253 de la rue de Vesle habitait M. Bock, loueur de voitures à chevaux. Il s’agissait du dernier commerce des numéros impairs de la rue de Vesle. De l’autre côté de la Porte de Paris commençait alors l’avenue de Paris. En 1911, le loueur de voitures à chevaux s’appelait Charles Rosière. Habitaient également dans l’immeuble J. Huntzinger, caviste, Charles

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :