SFR Presse
Le Figaro
4 novembre 2018

Vidéo sur Facebook : petit mensonge, grosses conséquences

2 min

Facebook aurait menti. Une procédure judiciaire lancée aux États-Unis par des annonceurs montre que la plateforme aurait gonflé, en 2015 et 2016, de 150 % à 900 % les audiences des vidéos visionnées sur sa plateforme. Selon la plainte, le réseau social aurait rapidement repéré que ses décomptes étaient erronés, mais choisi de garder le silence sur ce détail durant un an. Si Facebook dément fermeme

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :