SFR Presse

A la pêche… aux munitions

De plus en plus pratiquée en France, la pêche à l’aimant, loisirs a priori inoffensif, inquiète les autorités. En cause, les obus et autres engins explosifs remontés de l’eau.

Julie Vitaline,Maxence Bussière

2 min

Julie Vitaline,Maxence Bussière
Julie Vitaline,Maxence Bussière

L’après-midi de pêche aurait pu tourner au drame. Samedi, en plein centre-ville de Nantes (Loire-Atlantique), un obus de mortier datant de la Seconde Guerre mondiale s’est retrouvé sur une berge de l’Erdre, obligeant la police à maintenir pendant une heure durant un important périmètre de sécurité autour du pont Saint-Mihiel. L’arme de guerre, mesurant 25 cm de long et reconnaissable à ses ailette

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :