SFR Presse
Le Télégramme
8 novembre 2018

Bar. Au sud, les pêcheurs en veulent trois plutôt qu’un

Loïc Berthy,(*) Jusqu’au 31 décembre 2018.

2 min

Loïc Berthy,(*) Jusqu’au 31 décembre 2018.
Loïc Berthy,(*) Jusqu’au 31 décembre 2018.

L’Union nationale des associations de navigateurs (Unan) n’est pas tout à fait sur la même longueur d’onde que la fédération de la plaisance et de la pêche en mer (FNPP) sur les quotas de pêche au bar. Elle demande qu’un quota de trois bars par jour soit maintenu, au sud du 48e parallèle. Si toutes deux se félicitent de l’autorisation de reprendre la pêche récréative, accordée par l’Europe, fin se

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :