SFR Presse

Un laboratoire toulousain recrée du tissu humain

1 min

Parce qu’elles sont très impliquées dans les maladies métaboliques comme l’obésité ou le diabète, les cellules des tissus adipeux (la graisse corporelle) intéressent particulièrement les équipes du laboratoire de recherche toulousain StromaLab. « Ce sont des tissus complexes, il est important de mieux comprendre la biologie de leurs cellules, de savoir comment elles assurent leur activité fonction

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :