SFR Presse
Le Figaro
1 octobre 2019

En Corse, un groupe armé clandestin veut reformer le FLNC

Cinq ans après le dépôt des armes de l’organisation nationaliste, un groupuscule a annoncé sa recomposition à travers un communiqué et des photos qui questionnent sur sa crédibilité. Le parquet antiterroriste s’est saisi.

Antoine Giannini

3 min

Antoine Giannini
Antoine Giannini

NATIONALISME « Nous, patriotes corses, avons décidé de nous unir pour reconstituer le FLNC sur la base de son manifeste historique du 5 mai 1976. » Le début du communiqué du groupe nationaliste clandestin transmis ce lundi aux médias locaux ne laisse aucune place au doute sur les intentions des auteurs. Un texte qui intervient cinq ans après le dépôt des armes du FLNC, en 2014, organisation ayant

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :