SFR Presse
Libération
25 février 2019

Irak : la France n’est pas pressée de récupérer ses treize jihadistes

Jeudi, les Forces démocratiques syriennes ont livré une vingtaine de combattants étrangers aux autorités irakiennes, dont des Français qui devraient être jugés à Bagdad.

3 min

La manœuvre était pressentie par les services de renseignement occidentaux. Jeudi, les Forces démocratiques syriennes (FDS), qui combattent l’Etat islamique (EI) avec l’appui de la coalition internationale, ont livré une vingtaine de jihadistes étrangers aux autorités irakiennes. Parmi eux figurent treize Français. Un chiffre confirmé lundi par Barham Saleh, le président irakien en visite officiel

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :