SFR Presse
Libération
9 octobre 2019

La longue histoire du «malaise enseignant»

L’accélération vertigineuse de la néolibéralisation, qui repose sur une soif de chiffres et d’efficacité, décuple encore le sentiment d’injustice et d’impuissance régulièrement documenté.

3 min

On aimerait tant qu’aux doux mots d’«école» et de «professeurs» soient accolées les idées d’épanouissement, de vocation et d’utilité sociale. Pourtant, depuis quelques semaines, on assiste plutôt à une véritable chaîne macabre : Christine Renon, Frédéric Boulé, Laurent Gatier, Jean Willot, tous ont en commun de s’être suicidés au nom d’un travail devenu insupportable - tâches insurmontables, souti

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :