SFR Presse

Et si on laissait les dauphins vivre en paix

Sur la Côte d’Azur, des sociétés proposent aux touristes de nager avec des cétacés sauvages. Des associations de protection de l’environnement appellent à l’interdiction de cette activité.

Frédéric Mouchon

2 min

Frédéric Mouchon
Frédéric Mouchon

Malgré le « drapeau noir » affiché hier par Bison futé et la certitude de subir des kilomètres de bouchons avant de voir la Grande Bleue, les aoûtiens qui mettent le cap au sud savent que le repos est au bout de la route. Pour les cétacés qui ont élu domicile le long de la Côte d’Azur, en revanche, c’est tout sauf des vacances. Car, au large aussi, c’est noir de monde. Et s’il n’y avait encore que

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :