SFR Presse
La Provence
21 janvier 2019

LE TÉMOIGNAGE DE PERSONNELS DE L’ÉDUCATION NATIONALE Les enfants, premières victimes de la crise

D.Ta.

2 min

"Les enfants sont des éponges. Ils ressentent l’angoisse de leurs parents, même s’ils ne la comprennent pas bien", juge la psychiatre Béatrice Stamboul. Confrontés chaque jour au spectacle des immeubles étayés ou dégradés, parfois évacués eux-mêmes et privés de leurs repères, les enfants sont les premières victimes de la crise qui s’enlise. Dans les écoles du quartier (Bergers, Chabanon, cours Jul

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :