SFR Presse
Libération
7 août 2018

IVG : l’Argentine suspendue au feu vert du Sénat

Après des mois de débats serrés et de manifestations, c’est au tour des sénateurs de statuer ce mercredi sur le projet de loi pour un avortement légal et gratuit. En dépit de pronostics défavorables et de pressions religieuses, les militants se réjouissent d’avoir brisé un tabou.

3 min

Honte, souffrance, colère et empathie. Ce sont quelques-uns des nombreux sentiments qui débordent en parcourant le hashtag #YoAborté («j’ai avorté») qui, en quelques heures dimanche soir, a rassemblé près de 80 000 tweets. Des histoires de femmes, de tous âges et de tous milieux, qui ont avorté clandestinement en Argentine, avec des médicaments, un cintre ou un bouquet de persil. Dans une cave, un

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :