SFR Presse

Fantasme cannibale

1 min

Si les actes commis par Mari Ridai-Mdallah sont sans conteste d'une grande barbarie, ses propos jettent également un trouble profond sur son effrayante personnalité. La malheureuse étudiante en médecine tombée dans ses griffes, a été retrouvée poignardée à mort alors que ses mains été attachées avec du câble aux montants du lit. Son corps a été mutilé, avant d'être vidé de ses organes et de son sa

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :