SFR Presse
La Dépêche du Midi
5 novembre 2019

Galin Stoev : « C’est avec Marivaux que j’ai appris le français »

Propos recueillis par Nicole Clodi

3 min

Propos recueillis par Nicole Clodi
Propos recueillis par Nicole Clodi

« C’est une comédie classique, cruelle, sombre sensuelle, une comédie sur l’amour, la vérité et le mensonge… » Ainsi Galin Stoev présente-t-il « Ladouble inconstance » de Marivaux. Et il nous en dit plus… Marivaux, une première pour vous ? Galin Stoev : Non, j’avais déjà monté en 2011 « Les jeux de l’amour et du hasard » pour la Comédie Française. C’est Marivaux qui m’a initié à la culture fran

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :