SFR Presse
Le Figaro
10 décembre 2018

Nadia Murad, une résistante

SUCCÈS  Cette jeune Irakienne yazidie a osé révéler qu’elle avait été violée pendant des mois par les membres de Daech. Elle vient de recevoir le prix Nobel de la paix.

Thierry Oberlé

3 min

Thierry Oberlé
Thierry Oberlé

Elle est la fierté d’un peuple à l’avenir incertain, mais au long passé, les Yazidis. Nadia Murad, l’ex-esclave sexuelle de l’État islamique (EI) est devenue une icône internationale récompensée par le prix Nobel de la paix. D’un courage hors du commun, la jeune Irakienne a su briser les tabous. Elle a osé déclaré à visage découvert qu’elle avait été violée pendant des heures, des jours, des mois

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :