SFR Presse
Le Figaro
6 août 2019

Malgré de nouvelles pertes, Rolls-Royce entrevoit enfin un bout de ciel bleu

Le groupe britannique est en bonne voie pour résoudre le problème du moteur Trent 1000.

Véronique Guillermard

3 min

Véronique Guillermard
Véronique Guillermard

AÉRONAUTIQUE En apparence, Rolls-Royce est toujours plongé en pleine zone de turbulences. Le motoriste britannique perd toujours de l’argent. Au premier semestre 2019, il a essuyé une perte nette de 909 millions de livres (988,7 millions d’euros), soit un léger mieux par rapport au déficit (854 millions de livres) du 1er semestre 2018. Ses comptes sont plombés par des charges diverses : 763 millio

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :