SFR Presse
Midi Libre
3 septembre 2019

Des féminicides cachés ?

1 min

Le nombre de féminicides serait minoré : c’est l’hypothèse émise par le professeur Éric Baccino, chef du service de médecine légale au CHU de Montpellier. Le docteur se base sur une étude allemande indiquant que 10 % des homicides volontaires ne sont pas détectés. « Or ce pays autopsie beaucoup plus que chez nous. En France, où il y a 9 000 autopsies sur 550 000 morts par an, on peut supposer que

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :