SFR Presse
Le Télégramme
27 juillet 2019

Ratification du Ceta. Des permanences de députés LREM dégradées

1 min

Vivement opposés au traité de libre-échange entre l’UE et le Canada (Ceta), adopté mardi par l’Assemblée, des syndicats d’agriculteurs s’en sont pris aux permanences de députés LREM. Au moins sept ont été dégradées à travers l’Hexagone. À Vesoul (Haute-Saône), jeudi soir, la permanence de Barbara Bessot-Ballot a été murée comme celle, vendredi après-midi, du député Jean-Baptiste Moreau, dans la Cr

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :