SFR Presse
Midi Libre
21 août 2019

Le labyrinthe fantastique de l’art brut

1 min

Ouvert en avril 2016, dans le quartier des Beaux-arts de Montpellier, l’atelier-musée Fernand-Michel consacre ses 800 m² d’exposition pour l’essentiel à l’art brut. Selon la définition du peintre Jean Dubuffet, relève de l’art brut tout ouvrage artistique indemne de culture, non intentionnel, autodidacte, humble et souvent un peu fêlé, voire beaucoup. Réuni par Patrick Michel pour le compte de l’A

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :