SFR Presse
Var Matin
29 mars 2019

Deux associations alertent sur l’air respiré par les enfants à Marseille et Paris

2 min

En Île-de-France et à Marseille, de nombreuses écoles sont exposées à une forte pollution au dioxyde de carbone : c’est la conclusion alarmante qu’ont rendue publique hier les associations Greenpeace et Respire, qui réclament des mesures fortes pour réduire le trafic routier près des établissements scolaires. ● La méthode Les associations se sont basées sur les données des organismes de surveillan

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :