SFR Presse
Le Figaro
13 septembre 2019

À La Rochelle, la fiction française gagne ses lettres de noblesse

François Aubel

1 min

Jamais la compétition n’a été aussi relevée au Festival de la fiction française, à La Rochelle. La preuve avec Si tu vois ma mère, premier film du prometteur Nathanaël Guedj. L’histoire de Max (épatant Félix Moati), dont l’existence bascule à la mort de sa mère (Noémie Lvovsky). Tendre, drôle, spirituel et stimulant, cette comédie sur le deuil produite par Tonie Marshall pour Arte est la première

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :