SFR Presse
Le Figaro
29 mai 2019

Au Venezuela, l’agriculture ruinée par le chavisme

Les grands propriétaires terriens ont été l’une des premières cibles d’Hugo Chavez. L’intervention de l’État et la culture intensive ont détruit le secteur.

Patrick Bèle

4 min

Patrick Bèle
Patrick Bèle

AMÉRIQUE LATINE « On ne peut plus travailler normalement au Venezuela, et encore moins dans l’agriculture, se désole Carlos, propriétaire terrien qui préfère conserver l’anonymat. Lorsque vous devez faire la queue pendant des jours pour obtenir du carburant et faire tourner vos machines agricoles, comment voulez-vous continuer à produire normalement ? » Carlos exploite une ferme de 83 hectares où

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :