SFR Presse
Le Figaro
16 octobre 2018

Greffe, un cadeau vital

La journaliste Stéphanie Renouvin a suivi pendant plusieurs mois, à Lyon, le parcours de patients qui, grâce à une transplantation, revivent. Un beau film en cette Journée mondiale du don d’organes.

Blaise De Chabalier

2 min

Blaise De Chabalier
Blaise De Chabalier

Je pense à la personne qui donne son organe […] C’est dur. » Cette angoisse, cette culpabilité même, Mario, 69  ans, la confie à son chirurgien, Jean-Michel, alors que ce dernier s’apprête à l’emmener au bloc opératoire du CHU de Lyon afin de lui transplanter un poumon. Pour rassurer son patient, le praticien trouve les mots justes. « Il n’y a pas de culpabilité à avoir. Il faut dire merci au don

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :