SFR Presse
Le Figaro
30 octobre 2019

WhatsApp attaque en justice une société israélienne

L’application poursuit NSO Group, accusé d’avoir profité d’un bug pour faire de l’espionnage numérique.

Lucie Ronfaut Clara Galtier

2 min

TECHNOLOGIES C’est une décision rare, et qui pourrait bien être le début d’un scandale d’envergure. Mardi soir, WhatsApp, l’application de messagerie de Facebook, a annoncé avoir déposé plainte devant une cour fédérale américaine contre la société israélienne NSO Group. Cette dernière se spécialise dans les logiciels de cybersurveillance. Or, WhatsApp accuse l’entreprise d’avoir sciemment profité

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :