SFR Presse
Le Figaro
29 juin 2020

BASF utilise l’impression 3D pour relocaliser

La start-up française Sculpteo, rachetée par le groupe allemand, imprime en France des pièces automobiles.

Elsa Bembaron

2 min

Elsa Bembaron
Elsa Bembaron

INDUSTRIE Le confinement a mis en avant la nécessité de relocaliser certaines productions pour réduire la dépendance du pays aux importations. L’impression 3D démontre que le défi peut être relevé. Sculpteo, une start-up française qui a été rachetée par BASF fin 2019, en apporte la preuve. Sculpteo a investi deux millions d’euros dans l’acquisition de nouvelles machines d’impression 3D, utilisant

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :