SFR Presse
Libération
19 septembre 2019

45 %

1 min

C’est, selon la CGT, la mobilisation des salariés d’EDF ce jeudi contre le projet de découpe du groupe baptisé «Hercule». Un chiffre qui n’est pas celui avancé par la direction, d’après laquelle, à midi, 33 % de l’effectif était en grève, soit 20 000 personnes. Pour l’intersyndicale CGT-CGC-FO-CFDT, ces chiffres sont faux car «basés sur le total de l’effectif et non sur les agents présents». La CG

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :