SFR Presse
Libération
7 février 2019

Sophia Aram dans le sens du courant

Comme nombre de ses consœurs, l’humoriste investit le créneau de la parole féminine libérée, sans sortir du lot.

1 min

A raison d’une création en moyenne tous les quatre ans, Sophia Aram ne cherche manifestement pas à occuper le terrain à tout prix, et c’est à son honneur. A contrario, l’humoriste - qu’on entend toujours sur France Inter et qui peaufine l’écriture d’un scénario pour UGC - revient aujourd’hui dans un secteur saturé, où il apparaît de plus en plus compliqué de se singulariser. Loin de ses débuts, av

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :