SFR Presse
Le Figaro
9 décembre 2018

La réforme de la loi de 1905 inquiète l’islam de France

Lors du « congrès des musulmans », les leaders religieux ont assuré que le texte actuel offrait « un cadre solide d’expression de la laïcité ».

Jean-Marie Guénois

2 min

1 like

LAÏCITÉ À six mois des prochaines élections du Conseil français du culte musulman (CFCM), qui devraient intervenir en juillet 2019, les responsables musulmans ont clamé, haut et fort, dimanche 9 décembre, dans les locaux de l’Institut du monde arabe (IMA) à Paris, trois idées-forces. Leur « unité » face à leurs divisions internes, leur « indépendance » vis-à-vis de l’État et leur « citoyenneté ».

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :