SFR Presse
Sud Ouest
15 septembre 2018

LE PIÉTON

1 min

marchait d’un pas pressé, le nez collé à son smartphone, lorsqu’il a soudain senti une très mauvaise odeur. Ainsi a-t-il évité de justesse de marcher dans des déjections canines sur la place de la Liberté. Morale de l’histoire : il vaut mieux regarder où l’on met les pieds. Quant au propriétaire du chien en question, il aurait pu faire preuve de civilité et de respect des lieux publics...

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :