SFR Presse
Libération
4 juillet 2018

Dopage : la Boucle est bouclée

Vingt ans après l’affaire Festina, le cas Froome. Autorisé à disputer le Tour malgré un contrôle anormal, l’Anglais renvoie le cyclisme à ses heures les plus sombres.

3 min

8 likes

L’histoire se répète-t-elle vraiment ? 1998 : affaire Festina. 2018 : affaire Froome. A la lecture d’une actualité chaotique, le Tour de France donne l’impression de stagner dans le scandale depuis vingt ans. Depuis la révélation du dopage organisé, l’affaire Festina (impliquant le très populaire Richard Virenque), qui était aussi celle des autres équipes cyclistes en ce temps-là et, au-delà, cell

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :