SFR Presse
Le Figaro
25 septembre 2018

Macron tente d’échapper au  dilemme de l’« Aquarius » par une répon   se européenne

Le chef de l’État refuse au navire de migrants d’accoster à Marseille mais est prêt à accueillir 18 réfugiés en France.

François-Xavier Bourmaud

3 min

LE DILEMME. À nouveau. Trois mois après avoir refusé à l’Aquarius d’accoster à Marseille pour y déposer 629 migrants secourus en Méditerranée, voilà Emmanuel Macron confronté une nouvelle fois à une demande du navire humanitaire qui, depuis lundi, repointait son étrave vers la Cité phocéenne, avec cette fois 58 migrants à son bord. « Nous faisons la demande solennelle et officielle aux autorités

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :