SFR Presse
L'Union
5 février 2020

Les rappeuses osent et s’imposent

3 min

Après avoir longtemps été un milieu masculin et macho, où l’on écrivait des paroles sexistes et traitait les femmes comme des objets, le monde du rap s’est considérablement ouvert ces dernières années. Dans les années 1990, considérées par beaucoup comme « l’âge d’or » du rap américain, les femmes ont eu leur mot à dire, de Salt-N-Pepa à Foxy Brown, en passant par Lil Kim, Lauryn Hill puis Missy E

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :