SFR Presse
L'Équipe
9 juin 2019

Djokovic a été aussi malchanceux qu’on peut l’être

2 min

1 like

Je me dois de dire que, pour Novak Djokovic, les conditions ne pouvaient pas être pires. Surtout vendredi. Chaque interruption d’un match avantage l’outsider. Les meilleurs, comme Novak et Rafa, aiment « diriger » un match du début à la fin. Chaque break les stoppe dans leur élan. Ils sont plus forts que les autres aussi parce qu’ils savent résoudre les problèmes par eux-mêmes. Quand j’étais joueu

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :