SFR Presse
Le Figaro
20 juin 2019

Procès Balkany : pourquoi Dupond-Moretti a été si brutal

Stéphane Durand-Souffland

2 min

Stéphane Durand-Souffland
Stéphane Durand-Souffland

Comment fallait-il défendre Patrick Balkany ? La plaidoirie finale du procès pour blanchiment de fraude fiscale et corruption a saisi par sa violence contre l’institution judiciaire, plus précisément le parquet national financier et la 32e chambre correctionnelle. Mais Me Éric Dupond-Moretti n’avait guère le choix. Avant lui, sur le fil, son associé Antoine Vey a tenté de critiquer le caractère su

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :