SFR Presse
Libération
13 septembre 2019

Cherbourg, ville canon

La sous-préfecture de La Manche se visite pour ses parapluies mais aussi pour les vestiges militaires qui jalonnent la ville et les plages du Cotentin, jusqu’aux dunes de Biville où la nature règne désormais sans partage.

4 min

1 like

Il arrive qu’à Cherbourg, on grelotte en plein cœur de l’été. Si bien que, lorsque les températures dépassent les 25 degrés, l’autochtone commence à suer à grosses gouttes. Aussi, le fait que, plus d’un demi-siècle après son tournage in situ, la comédie musicale de Jacques Demy, les Parapluies de Cherbourg, demeure, par parcours numéroté et manufacture de pébroques haut de gamme interposés, un pro

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :