SFR Presse
Libération
21 mars 2019

Victoria Bateman, à poil à gratter

Habituée des déshabillés politiques, cette brillante économiste enseignante à Cambridge pose nue contre le Brexit.

4 min

La première fois qu’on l’a vue, elle était nue. Sur sa poitrine et son ventre, elle avait tracé quatre mots au feutre noir : «Brexit leaves Britain naked», «le Brexit laisse le Royaume-Uni nu». En face d’elle, le journaliste vétéran John Humphrys était, une fois n’est pas coutume, à court de mots. C’était à l’aube, dans un studio radio de la BBC, et Victoria Bateman venait de faire glisser de ses

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :

Sur le même thème

Elle
22 février 2019

PAR ICI LA FOLIE !

2 min

Glamour
8 février 2019

CECI EST MON CORPS

5 min